Prima pagină

Comment jouer

Traduction: Crina Voinaghi  & Lidia Bloch

 

  1.  Description

Le paquet de cartes de jeu contient 56 cartes réparties en sept séries de couleurs, ayant sept valeurs différentes –  des notes musicales.  Chaque couleur a comme  huitième valeur un signe graphique musical: pour rouge et orange –  dièse (#); pour jaune et vert – bécarre ( ); pour bleu et indigo – bémol ( ); pour violet – la pause ( pauza ).

La série ROUGE: Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, dièse..

Do est marqué par un ovale ;  dièse est marqué par le signe musical # et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du musicien Wolfgang Amadeus Mozart.

La série ORANGE : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, dièse.

Ré est marqué par un ovale ;  dièse est marqué par le signe musical # et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du musicien Franz Liszt.

La série JAUNE : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, bécarre.

Mi est marqué par un ovale ;  bécarre  est marqué par le signe musical et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du musicien Ludwig van Beethoven.

La série VERT : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, bécarre.

Fa est marqué par un ovale ;  bécarre  est marqué par le signe musical et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du musicien Frédéric Chopin.

La série BLEU: Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, bémol.

Sol  est marqué par un ovale ;  bémol  est marqué par le signe musical  et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du musicien  Johann Sébastien Bach.

La série INDIGO: Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, bémol.

La est marqué par un ovale ;  bémol  est marqué par le signe musical et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du musicien  Niccolo Paganini.

La série VIOLET: Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, pause.

Si est marqué par un ovale ; la pause  est marqée par le signe musical pauza et à l’intérieur de l’ovale il y a l’image du moine Guido d’Arezzo.

  1.  Le but du jeu est d’étaler  toutes ses cartes avant les autres joueurs et d’accumuler  autant de points que possible.
  1. III.  Les étapes du jeu

Le jeu comporte deux étapes : A. L’annonce et B. L’étalage des cartes

  1. D’après l’annonce on établit le type d’étalage et aussi le niveau.

Les types d’étalage sont: Sarabanda (S), Glissando (G), Parada (P), Muzicando (M). Les niveaux vont de 1 à 4. Dans l’ordre croissant les annonces sont: 1S, 1G, 1P, 1M, 2S, 2G, 2P, 2M, 3S, 3G, 3P, 3M, 4S, 4G, 4P, 4M. Les annonces se dérouleront dans l’ordre croissant.

  1.  Le jeu choisi après les annonces se déroule conformément aux règles décrites ci-dessous.

Les joueurs sont associés deux à deux, et forment une paire: Nord joue avec le Sud contre Est et Ouest.

Le premier joueur bat les cartes et en distribue à chacun, dans le sens des aguilles d’une montre , sans que quelqu’un les voie , jusqu’à ce que le paquet soit épuisé , chacun se trouve alors en possession de  14 cartes de jeu.

Après avoir vu les cartes reçues, le premier joueur fait l’annonce. Il tiendra compte du pouvoir des étalages en ordre croissant  Sarabanda (S), Glissando (G), Parada (P), Muzicando (M).

L’annonce suppose établir un niveau de jeu et l’étalage choisi ou on peut passer, quand on ne fait pas d’annonce.

L’annonce s’arrête quand trois joueurs consécutifs disent « passe » , le dernier étalage et le niveau annoncés restent comme définitifs.

Au cas où il y a quatre « passe », le premier joueur a l’obligation d’annoncer un type d’étalage.

L’équipe qui a gagné le contrat commence l’étalage, le joueur qui a annoncé le premier ce type d’étalage.

L’équipe qui a gagné le contrat  est considérée gagnante si après l’étalage l’un des partenaires est le premier (il présente toutes les cartes qu’il tient à la main). L’étalage continue jusqu’à ce que l’on établisse aussi lequel des joueurs est le dernier.

L’équipe gagnante est celle qui aura le plus de points durant au minimum quatre étalages.

Celui qui ne respecte pas les règles du jeu  est pénalisé de 12 points et son étalage est annulé.

  1.  Des cartes aux valeurs spéciales :

–                      les cartes qui présentent la note Do sont des cartes d’ouverture pour Sarabanda et Muzicando

–                     les cartes qui présentent une note musicale et un ovale sont des cartes d’ouverture pour Glissando et Parada

–                      les cartes qui présentent le signe # (dièse ) bloquent pour un tour le joueur suivant celui qui a fait l’étalage

–                     les cartes qui présentent le signe ( bécarre ) bloquent pour un tour le joueur suivant et celui antérieur au joueur qui a fait l’étalage

–                     les cartes qui présentent le signe  ( bémol ) bloquent pour un tour le joueur qui se trouve avant celui qui a fait l’étalage

–                     la carte marquée  pauza (pause ) bloque tous les joueurs et  accorde le droit, au joueur qui l’a présentée, d’effectuer tous les mouvements possibles, y compris ceux marqués avec dièse, bémol, bécarre

Le blocage est valable pour tous les participants, quele que soit l’axe sur lequel ils jouent, et seulement un tour. Les blocages ne se cumulent pas.

Quand la carte marquée pause est posée la dernière, le droit de poser tout autre carte est transférable au partenaire.

Le blocage s’arrete après le mouvement suivant ou le „passe” du joueur qui suit.

  1.  Les cartes qui bloquent et les conditions d’étaler les cartes

Quand on joue Sarabanda ou Glissando on peut déposer les cartes marqués dièse, bémol, bécarre et pause sur toute carte qui a leur couleur, à condition que cette carte ait déjà 4 cartes autour d’elle.

Quand on joue Parada et Muzicando on peut employer les cartes marquées avec dièse, bémol, bécarre et pause seulement au moment où les cartes des couleurs correspondantes ont déjà été étalées sur la table de jeu.

Il  n’est pas obligatoire de poser ces cartes.

  1.  Les règles d’étalagedes cartes

Sarabanda (S):

Le joueur qui a choisi ce type d’étalage  pose une carte marquée Do, quelle qu’en soit la couleur.

Les joueurs suivants doivent poser à côté, des cartes avec les notes musicales les plus proches, supérieures ou inférieures comme valeur musicale, quelle qu’en soit la couleur, sur n’importe quelle partie de la carte posée.

On peut étaler les cartes d’après les mêmes règles et les valeurs musicales Do et Si peuvent être posées à côté.

Au cas où le joueur n’a pas de carte appropriée il dit « passe » et il donne au joueur suivant le droit de présenter une carte.

Glissando (G) :

Le joueur qui a choisi ce type d’étalage les cartes pose la première carte – qui doit être une carte représentée par un instrument archaïque (marquée par un ovale)- quelle qu’en soit la couleur. Le joueur suivant doit poser à côté (sort à droite sort à gauche) , une carte qui a la note musicale suivante (supérieure ou inférieure) comme valeur musicale, quelle qu’en soit la couleur.

Les joueurs doivent poser les cartes d’après la même règle, de telle manière qu’on forme la gamme des notes musicales, d’une façon croissante ou décroissante n’importe quel sens. La rangée peut étre aussi longue qu’on veut. On peut commencer une autre ligne seulement si on a une autre carte illustrée par un instrument archaïque.

La carte d’ouverture d’une autre rangée se pose à côté d’une carte de la rangée d’ou le glissement la été fait (en haut ou en bas) et qui a la note musicale la plus proche (avant ou après).

Il est impossible d’avoir deux cartes d’ouverture sur la même rangée.

Les mêmes règles sont valables pour étaler les cartes et les valeurs musicales Do et Si peuvent être rangées à côté.

Au cas où le joueur qui suit n’a pas de carte appropriée il dit « passe » et donne  au joueur suivant la chance de présenter une carte.

Parada (P) :

Le joueur qui a choisi ce type d’étalage des cartes pose la première carte sur la table de telle manière qu’on voie l’image et celle-ci doit illustrer un instrument archaïque  (marqué par un ovale), sans tenir compte de la couleur.

Le joueur suivant posera une carte qui a une note musicale supérieure ou inférieure, de la même couleur ou toute autre carte d’ouverture. Au cas où il n’a pas de carte appropriée il dit „passe” et le joueur suivant peut continuer le jeu.

Les mêmes règles sont valables pour étaler les cartes et les valeurs musicales Do et Si ne peuvent pas être rangées à côté.

On peut étaler les cartes verticalement en tenant compte de la couleur et horizontalement en tenant compte des cartes d’ouverture.

On posera les bémols, les bécarres , les dièses et la pause au dessus de la carte d’ouverture de la couleur à laquelle ils appartiennent.

Muzicando (M):

Le joueur  qui a choisi Muzicando commence le jeu avec une carte qui est illustrée par la note Do, quelle qu’en soit la couleur.

Celui qui suit doit poser au dessus de la carte d’ouverture une autre carte qui est illustrée par la note suivante, de la même couleur ou il peut poser à côté toute autre carte d’ouverture d’une autre couleur (la note Do).  Au cas où il n’a pas de carte appropriée il dit qu’il  passe et le joueur suivant peut poser une carte.

Mêmes règles pour étaler les cartes jusqu’à ce qu’elles se terminent.

On posera les bémols, les bécarres, les dièses et la pause à côté (en haut ou en bas) de la carte d’ouverture ou du paquet de cartes qui a cette couleur. Pour compléter le paquet d’une série de couleurs, la carte qui a le signe graphique correspondant se pose sur celui-ci.

  1.  Barème des points

Les points de chaque équipe se calculent en fonction de la valeur de la place occupée par chaque joueur, de la valeur du niveau de l’annonce et de la manière dont on étale les cartes.

Les points sont présentés dans le tableau suivant:

 

La place

Niveau de l’annonce

La valeur des étalages

I

II

III

IV

1

2

3

4

M

P

G

S

Points

4

3

2

1

1

2

3

4

4

3

2

1

  1. Calculer le score

Le score représente les points accumulés par chaque équipe pendant une reprise de jeu et calculés séparément chaque fois qu’on étale les cartes. Un jeu complet contient au minimum quatre étalages( des contrats gagnés et validés). Le score final est la somme des points accumulés par chaque équipe à la fin des jeux qu’on a décidé initialement.

Le comptage des points se fait ainsi:

  1.  Chaque équipe accumule les points correspondant à la place de chaque joueur dans le classement

2a.    L’équipe qui a gagné le contrat et l’a réalisé reçoit en plus les points correspondant au niveau de l’annonce et aussi les points correspondant à la valeur de l’étalage des cartes

2b.     L’équipe qui a gagné le contrat et ne l’a pas réalisé perd les points correspondant au niveau de l’annonce et aussi les points correspondant à la valeur de l’étalage des cartes

  1. Si, pour le dernier joueur il est impossible d’étaler  toutes ses cartes, il perd le point du classement.  ( il perd la quatrième position= 1 point  )
  1. Tableau de score

On écrit le score dans un tableau comme celui-ci:

L’équipe N-S

L’équipe E-V

Contrat gagné

Points à l’étalage Points accumulés Points accumulés Points à l’étalage

Contrat gagné

           
           
           
           

Total

       

Total

  1.  La variante du jeu individuel (2 à 8 joueurs )

La disposition des joueurs autour de la table

On choisit du paquet un nombre de cartes égal au nombre des joueurs ( 2 à 8 participants ), de valeur differentes de la note musicale, en ordre croissant, en commençant par la note Do. Au cas où il y a 8 joueurs on introduira aussi la carte avec l’image de Guido D’Arezzo. On bat ces cartes et on les distribue successivement à chacun en allant vers la gauche (dans le sens des aiguilles d’une montre). Les joueurs sont assis à la table en ordre : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si. Au cas où il y a 8 joueurs celui qui a la carte avec Guido D’Arezzo s’assied où il veut.

Comment jouer ?

Le joueur qui a la note  Do commence. Celui-ci bat et distribue 7 cartes, une à une, sans que quelqu’un les voie, en commençant par le joueur à sa gauche. Au cas où il y a moins de 8 joueurs, le reste des cartes est placé en pile sur la table.

Le joueur à gauche de celui qui a distribué les cartes choisit un type d’étalage. Il sera le premier à présenter une carte.

Pendant les étalages les joueurs qui disent qu’ils passent sont obligés de prendre une carte de la pile qui se trouve sur la table. Quand a épuisé les cartes, en disant „passe”, le joueur suivant peut présenter une carte.

Suggestion : les jeux à quatre ou huit permettent la distribution de toutes les cartes en nombre égal. Dans ces cas on peut appliquer la variante de jeu avec annonce et comptage des points.

Si on ne respecte pas les obligations de jeu, l’étalage en cours est annulé, et le joueur coupable est pénalisé de 11 points.

Les jeux suivants se déroulent ainsi : le joueur qui a choisi le type de jeu bat et distribue les cartes, le jeu finit quand on a joué les étalages décidés initialement.

Un jeu complet a un nombre d’étalages multiple du nombre des participants.

Celui qui gagne un étalage est celui qui présente le premier toutes les cartes. Mais l’étalage continue jusqu’au dernier joueur.

Le gagnant d’un jeu complet est celui qui a le plus de points dans le tableau.

Le comptage des points.

Les points de chaque joueur sont calculés ainsi : on fait l’addition des points obtenus dans le classement et la valeur de l’étalage choisi.

Le joueur situé sur la dernière place reçoit un point, le suivant reçoit deux points et ainsi de suite, le premier reçoit un nombre de points égal au nombre des participants.

Si le dernier joueur ne réussit pas à présenter toutes ses cartes il perd un point. ( il perd la valeur de la dernière place ).

Le comptage des points peut se faire dans un tableau comme celui-ci:

Valeurs des étalages

Sarabanda

1 point

Glissando

2 points

Parada

3 points

Muzicando

4 points

Points de classement: première place = 8 points, deuxième place = 7 points, troisième place = 6 points, quatrième place = 5 points, cinquième place = 4 points,

sixième place = 3 points, septième place = 2 points,  huitième place= 1 point

Joueur 1

Joueur 2

  Joueur 3

Joueur 4

Joueur 5

Joueur 6

Joueur 7

Joueur 8

               
               
               
               
               
               
               
               


Anunțuri
%d blogeri au apreciat asta: